Blog Sexy

Blog Sexy avec histoires coquines, photos érotiques et vidéos de sexe, un blog intime de CI


Je t’offre mon cul….

Posté par

Une bonne sodomie… un petit jeu.. .une belle surprise… pour une belle complicité partagée…

Ta gourmandise lors de notre dernière rencontre m’a mise en émoi…
J’adore sentir ta queue tendue dans ma chatte… mais toi ce que tu préfères c’est pénétrer mon petit trou… tu le trouves à ta guise, ta queue fine mais longue s’y accorde à merveille. Les deux sont faits pour être ensemble, nous nous en sommes déjà faits la remarque…

Je brule d’envies… 3 mois d’abstinence… trop longs…

Tu me rejoins à la maison. Je t’attends. Pour toi j’ai enfilé ma petite robe rouge à volants… mais dessous il n’y a rien… rien que ma peau, ma chatte gonflée de désir et mes envies…

Envies de toi… Tu arrives, tu es comme d’habitude tout beau, bien habillé, avec beaucoup de classe comme je t’aime… Aucun son ne sort de nos lèvres, juste un large sourire qui nous illumine instantanément… Nos bouches se cherchent et se dévorent…

Tes mains glissent sous ma robe, je me frotte contre toi et sens ton sexe dressé de désir… Et se tendre encore plus quand tu découvres que je l’ai joué coquine…

Tu me pousses à l’intérieur de la maison. Tu me retournes, je suis dos à toi. Mes mains furètent vers ton jean… le libèrent de sa ceinture avant de s’attaquer aux boutons… qui n’offrent aucune résistance à mes doigts experts et, les uns après les autres, cèdent… ton jean glisse le long de tes jambes, tu fais deux pas de côté pour te libérer… je me suis retournée et baissée… c’est à travers ton caleçon que je commence à te bouffer… Ta queue n’y résiste pas et passe le barrage de l’élastique pour pointer son gland et s’inviter à se faire tendrement lécher… je succombe de plaisir à recueillir les premières gouttes qui perlent… tes mains me câlinent et m’accompagnent… tu commences à gémir de plaisir…

Mais ce soir je te réserve une surprise, mon bel amant….

Je me relève et te prends par la main. Tu me suis, te demandant ce que je mijote mais ne peux t’empêcher de glisser ton annulaire le long de ma raie, de l’enfoncer entre mes deux globes, me titiller… ton envie va dans le bon sens… tu va être heureux… tes doigts continuent leur incursion et tu glisses dans ma chatte trempée qui t’accueille ouvertement. Le mur devant moi me sert d’appui, je peux cambrer les reins pour venir frotter mes fesses contre ta queue que j’ai libérée de son étreinte. Tu as compris mon invitation et te frottes encore plus vigoureusement… tes doigts humides de ma mouille remontent alors le long de ma raie pour venir lubrifier mon petit anneau… un doigt, deux doigts, tu rentres avec facilité…. Mais bientôt tes doigts laissent leur place… J’adore sentir ton mat vigoureux à l’entrée de ma petite fleur… Tout en douceur, tu rentres… ton impatience grandit, ta queue avec et maintenant je te sens aller et venir… je te sens durcir… tes mains sont venus caresser mes seins, les masser, titiller les bouts tendus de désirs. Tu les pinces, les maltraites mais ils aiment ça et tu le sais, tu en joues… Je commence à gémir… que c’est bon….

Mais j’ai toujours ma surprise en tête… Alors je profite de l’un de tes va-et-vient pour te faire sortir de ton antre avant que tu ne jouisses… tu n’es pas loin… je le sens… tu grognes… tu serais bien resté au chaud… mais tu me connais, tu sais que si je le fais, c’est parce qu’il y a une bonne raison…

Je t’attire vers ma chambre… tu me bouscules sur le lit, m’embrasses fougueusement, tes mains se baladent sur mon corps pour te laisser le temps de reprendre tes esprits. Tu te positionnes au-dessus de moi, je glisse jusqu’à ton entrejambe. Ta queue est toujours tendue, au passage, je lui donne un coup de langue, tu gémis de plaisir car tu adores que je te dévore mais je fais le tour, viens lécher le bout, redescends le long pour venir engloutir tes bourses… tu te tends…. Attends la suite… qui ne vient pas…

Car ce soir, j’ai envie de jouer, de réaliser un début de fantasme avec toi… Nous n’avons pas eu le temps de faire beaucoup de choses ensemble encore… Alors je glisse de ton étreinte, me retourne et en levrette, te présente mon cul, je te l’offre, il est tout à toi… Je t’entends murmurer un « salope » qui ne laisse que présager du pur bonheur… ta main vient claquer mon postérieur… tes doigts se glissent de nouveau dans ma fente… tu joues avec mon petit trou qui se dilate pour te laisser passer et tu me pénètres en une fois, le grognement que tu émets est la preuve que c’est bon si besoin était… Mon souffle s’accélère, tu m’as surprise… je sens les représailles… Tu saisis à pleine mains mes hanches pour accélérer les mouvements de va-et-vient… tu es à fond et me laboures mon cul comme j’aime.. toi qui est tendre et câlin, pour une bonne sodomie, tu deviens sauvage et bestial, j’adoreeeee…
Tu m’invites à me caresser, ça t’excite… et là, j’attrape le jouet que j’avais glissé sous mon oreiller et vient le fourrer dans ma chatte trempée. Il pénètre sans peine, et à travers la paroi, je te sens t’arrêter, tu te demandes ce qu’il se passe, tu glisses ta main vers cet inconnu que ta queue côtoie maintenant à travers la paroi… et comprends…

Une fessée claque ! Je suis surprise, tu me traites de coquine, de gourmande, de salope… je suis TA salope et j’adore ça, tu le sais… alors tu reprends tes va-et-vient de plus belle, ta queue s’est remise de ses émotions et est tendue comme jamais… tu grognes de plaisir et aimes ce contact… je joue avec mon gode, le fais tourner en moi, le bouge pour te titiller…

Une seconde fessée claque… tu me laboures de plus en plus… je suis dilatée au maximum, tu le sens et en profite pour gonfler encore en moi…

Nos souffles s’accélèrent… nos cœurs battent la chamade… tes mains agrippent mes hanches et je sens tes couilles claquer contre mon cul… mon gode est à fond en moi, je sers mes adducteurs pour le maintenir en place, les contracte pendant que mes doigts pincent mon clito, jouent avec mon petit triangle tout rugueux et tout réactif…

Nous sentons que nous arrivons à notre jouissance, tes va-et-vient s’accélèrent encore, tu es au plus profond de moi et c’est à l’unisson que nous nous abandonnons au plaisir qui nous submerge. Je sens la chaleur de ton sperme se répandre dans mon cul, ma chatte libère sa cyprine qui dégouline le long de mes cuisses et repus de plaisir, nous nous allongeons.

Tu restes blotti sur moi mais encore mal remis de tes émotions, étonné de cette surprise, tu me reclaques mon petit cul en me traitant de belle salope… avant de venir t’allonger à mes côtés… ta langue vient à la rencontre de la mienne, nos bouches se retrouvent et achèvent ce moment d’intimité mêlé…

Que c’est bon !!

Proposée par extaseslibertines

Laisser un commentaire