Blog Sexy

Blog Sexy avec histoires coquines, photos érotiques et vidéos de sexe, un blog intime de CI


Elle et Moi – 3ème chapitre – Un peu de repos…

Posté par

Je savoure doucement la sensation de ton vagin qui m’enserre, qui m’aspire. Je me colle à toi, mes mains te parcourent. Je sens les tiennes sur mon visage alors que nous nous embrassons, nous suçant tour à tour la langue. Je descends toujours plus bas, le long de ton dos, sur tes reins. Mon sexe ne cesse de bouger en toi et tu gémis par moment. Mes mains sont sur tes fesses. Tu murmures :

« – Non, non… »
Mon majeur s’enfonce dans ton cul. Tu m’embrasses de toute tes forces, retenant la jouissance qui te submerge. Tu dis, haletante :
« – Laisse-le se reposer… »
Je te souris en faisant de léger va et viens avec mon doigt :
« – Tu n’en as pas envie ? »
« – Oh si… »
Tu m’embrasses à nouveau avec passion. Tu gémis, tes hanches tentent tout à la fois de m’échapper et d’augmenter ton plaisir. Tu finis par susurrer :
« – Mais j’ai encore plus envie que tu me rouvres à nouveau… Retiens-toi… »
Tu m’embrasses encore et lâches dans un soupir :
« – Retiens-moi… »
Je souris en te regardant. Je scrute intensément tes yeux, y lisant ton désir. Mon doigt bouge encore, te rendant folle. Je demande :
« – Tu sais que ca va me frustrer ? »
« – Umm… Oh oui… »
« – Beaucoup me frustrer. »
« – Oui… Oui… »
Je ne sais trop si tu réponds à mes questions ou si tu jouis de la sensation de mon doigt et de ma queue. Je continue :
« – Tu sais ce qui t’attend ? »
« – Umm… C’est bon… »
« – Tu le sais ? »
« – Oh… J’ai ma petite idée… Continue… »
« – Je croyais que tu voulais que j’arrête ? »
« – Je… Oui… Mais… Umm … »
Je sors enfin mon doigt et te le fais sucer. Je te regarde faire et arrête mes mouvements de hanches. Tu prends le relai et fais onduler ton bassin. Je dis :
« – Alors, raconte-moi ça. Dis-moi ce que tu penses subir. En détail. »
Tu me suces le doigt en me dévorant des yeux et réponds enfin en continuant ton déhanchement :
« – Umm… Tu vas me plaquer au sol. »
« – Allongée sur le ventre ? »
Tu hoches la tête et tes doigts caressent ton clitoris ainsi que ma verge qui entre et sort de ton sexe. Tu poursuis :
« – Ensuite je vais sentir ton gland sur ma rondelle. »
« – Tu vas te laisser faire ? »
« – Non. Mais tu me tiendras par la nuque, peut-être même que tu m’attacheras les poignets… Ou que tu me bâillonneras. »
Je tente de garder les idées claires malgré le plaisir qui irradie de ma hampe, ton récit torride et mon désir de te prendre, là, tout de suite :
« – Umm… Bonne idée. C’est excitant de te bâillonner. Mais ça m’empêchera de t’entendre hurler. Quel dilemme… »
Tu m’adresse un regard lascif en te léchant les lèvres. Tu suces tes doigts puis te caresses le téton :
« – N’est-ce pas ? »
Je regarde ta poitrine, tes aréoles rosies de désir, je les titille du bout du doigt puis je dis d’un ton aussi détaché que possible :
« – Et ensuite ? »
« – Ensuite tu vas m’enculer. »
« – Comment cela ? »
« – Profondément, violemment. Je vais sentir ta verge m’ouvrir, violer mon cul. »
« – Umm… Raconte-moi tout… »
« – Je vais hurler… »
Tu souris alors :
« – Enfin sauf si je suis bâillonnée… »
Je souris aussi, t’embrasse :
« – Cela va de soit. »
Mes doigts ont rejoints les tiens sur ton pubis. Ton clitoris, ta chatte sont en feu. Ta voix se fait mal assurée, tu pousses de petits cris, fermes le yeux. Tu dis :
« – Je… Je vais jouir… »
A nouveau je ne sais si c’est dans le cadre de ton récit ou si c’est une constatation de ton état actuel. Probablement les deux… Tu poursuis en soupirant :
« – Je vais jouir très fort. Et tu m’enculeras encore plus fort en retour… Oh oui… Plus fort, toujours plus fort… »
Tes mains parcourent ton corps. Tu me laisses le champ libre pour te caresser et te pénétrer. Je sais que tu imagines mon sexe t’empalant encore et encore. Cela m’excite terriblement. Je te souffle à l’oreille :
« – Tu sens ma verge te déchirer le cul ? »
« – Oh oui… J’ai mal, si mal… Mais c’est si bon… »
« – Je vais te prendre encore plus fort alors… »
« – Oui, n’hésite pas, libère-toi, libère-moi, défonce-moi. J’aime, j’adore… Plus fort… Plus fort… »
J’ai sorti mon sexe et ma main te dilate la chatte. Tu mouilles abondamment. Je te caresse alors les cheveux avec ma main humide et t’embrasse sur le front avant de te dire sur un ton plus neutre :
« – Reviens sur terre, ma pute, je ne suis pas encore dans ton cul… »
Tu rouvres les yeux et rougis. Tu as du mal à croire que tu ais pu ainsi te faire berner. Tu étais persuadée que je te sodomisais. Tu aurais juré sentir ma queue te dilater l’anus. Mais non. Je te souris en te demandant :
« – Ca va ? »
« – Oui… Je… Je… Ahh !!! »
Tu pousses un cri de jouissance alors que tu sens mes doigts qui bougent dans ton intimité, tu ne t’étais même pas rendu compte que je les avais remis là… Mon sourire se fait victorieux, vicieux même :
« – Et bien, petite salope, on n’arrive plus à se retenir ? »
« – Non, je ne tiens plus… Prend-moi. »
« – Je vais t’enculer. »
« – Oui, oui… »
« – Mais pas tout de suite. »
Tu pousses un soupir de dépit :
« – Oh si, tout de suite. Prend-moi fort ! »
« – Non. »
Tu me regardes, suppliante, presque au bord des larmes. Je caresse ton visage et dis :
« – Je vais te limer ta petite chatte plutôt. »
Ton visage s’illumine. Tu suces mon pouce comme si c’était ma queue :
« – Umm… Tu vas me prendre bien fort, hein ? »
« – Bien sûr. »
Tu écartes alors grand les cuisses. Puis, avec tes doigts tu me montres l’intérieur de ta chatte et dis :
« – Vas-y, prend ta pute. Elle t’appartient. »
Je souris :
« – Avec plaisir… »
Et je te défonce la chatte avec toute l’ardeur de ma frustration …

Proposée par Talis Cat

Laisser un commentaire