Blog Sexy

Blog Sexy avec histoires coquines, photos érotiques et vidéos de sexe, un blog intime de CI


Elle et Moi – 1er chapitre – Entrée en matière…

Posté par

La rencontre avec une fan de sodomie

Tu m’as invité chez toi. Lorsque tu ouvres la porte nous restons quelques instants à nous dévisager. La tension sexuelle est palpable. Je te fais un large sourire, m’avance, ferme la porte et déclare :
« – J’ai amené un cadeau ! »
« – Ah oui ? »
« – Oui. Une belle queue bien dure… »
Tu te lèches les lèvres en souriant à ton tour :
« – Umm… Quelle bonne idée ! »
« – Tu veux la goûter ? »
Tu t’approches de moi, caresses mon sexe à travers mon pantalon :
« – Oh oui, j’en ai envie… »
Je te regarde :
« – Juste ça ? »
Tu fais l’innocente, fronce les sourcils, d’un air faussement étonné :
« – Oui, quoi d’autre ? »
Je caresse tes fesses, glisse ma main dans ta culotte. Tu sens mon majeur caresser ta rondelle avant de se planter dans ton anus. Tu pousses un petit cri et sursaute. Ta respiration s’accélère, tes yeux s’affolent, tu perds pied… Je demande sur un ton moqueur :
« – Tu ne vois pas ? »
Tu réponds, haletante :
« – Non, vraiment pas… »
Je t’embrasse et murmure dans ton oreille :
« – Je vais te montrer alors… »
Tu fermes les yeux et t’abandonnes dans mes bras en disant :
« – Oui… Montre-moi… »

Je sors alors mon sexe déjà bien raide. Tu t’agenouilles, le caresses. Je sens ton souffle sur mon membre. Puis ta langue, tes lèvres… Et enfin ta bouche qui m’aspire. Tu m’avales de plus en plus profondément et je finis pas prendre les commandes, te pilonnant la bouche avec ardeur. Tu en profites pour déboutonner ton corsage, ôter ton soutien gorge puis glisser ta main entre tes cuisses. Ma respiration se fait haletante elle aussi, je pousse un râle de plaisir puis je te dis que je suis prêt, que tu vas comprendre maintenant ce que je voulais dire. Tu fais toujours l’innocente en me masturbant :
« – Qu’est-ce que je dois faire ? »
« – Rien, c’est moi qui vais tout faire. »
Tu a un sourire coquin :
« – C’est gentil ça. »
Je caresse tes cheveux alors que tu me suçotes le gland :
« – Si on veut. Mais tu vas avoir mal… »
Tu fronces à nouveau les sourcils :
« – Je croyais que c’était un cadeau… »
Je t’adresse un sourire plein de malice :
« – Ne t’inquiète pas, tu verras, ça en vaut largement la peine. »
Tu fais mine d’hésiter :
« – Quand même… »
Je me penche pour t’embrasser :
« – Je serais doux alors. »
Tu sais que je mens, que je vais te défoncer, tu le lis dans mes yeux. Cela t’excite, tu sens ta chatte se liquéfier. Tu dis dans un murmure :
« – Oh oui, je suis sûre que oui… »
Je ris puis me recule et t’observe assise par terre, te caressant. Je dis :
« – Commence par enlever ta culotte. »
Tu t’y prends maladroitement, a dessein, tu veux m’exciter en te voyant empêtrée, la culotte coincée sur tes genoux, ta chatte dévoilée. Tu demandes :
« – Comme ça ? »
« – Oui, très bien, ma petite pute. »
Tu rougis de plaisir. J’ajoute alors :
« – Soulève ta jupe. »
Tu obéis et m’adresse un sourire plein de promesse. Je te le renvoies alors que mon sexe dressé te promet lui aussi une jouissance sans pareil. Tu le dévores des yeux. Enfin je dis :
« – A quatre pattes, cul vers moi. Et remonte ta jupe sur ton dos. »
Tu obtempères sagement puis attends.

Je te regarde en me masturbant. Tu t’impatientes. Tu finis par briser le silence :
« – Et après, je fais quoi ? »
Tu sens mes mains t’écarter les fesses et je réponds :
« – Rien. Enfin si, hurle ta jouissance, ça m’excitera. »
Tu te prépares à l’entrée de ma verge. Mais je joue avec toi, caressant ton corps, embrassant ta nuque, tes épaules. Tu sens mon sexe te caresser. Tu ne peux t’empêcher de soupirer :
« – Encule-moi, vite, je n’en peux plus. »
Je te claque les fesses et répond laconiquement :
« – Attend encore un peu, salope. »
Tu n’en peux plus, tu protestes :
« – Arrête, je n’en peux plus ! Prend-moi, je… »
Une vive douleur te coupe la parole et tu hurles alors que mon sexe se fraie un chemin dans ton anus. Tu tapes du poing sur le sol, tentes de prendre appui sur le mobilier à ta portée, tu tombes légèrement en avant, tu te retrouves en appui sur tes avant-bras et gémis :
« – Oui, oui ! C’est bon ! »
Je t’encule en caressant ton dos tendu. Tu sens mes mouvements s’intensifier et la douleur et le plaisir se mélange dans ta tête. Tu n’arrives plus à penser, tu répètes sans cesse ‘C’est bon… Oui, prend-moi, prend-moi…’ Je ne me fais pas prier et ma verge te lime avec fougue. Je caresse tes seins, titille tes tétons durcis, caresse ta chatte et te fais goûter ta mouille avant d’y goûter à mon tour. Je susurre :
« – Tu es délicieuse… Ta bouche l’était, ta mouille l’est… Et ton cul… Ton cul… »
Je ne finis pas ma phrase mais la ponctue de grands coups de rein qui t’arrachent des cris. Mes bras enserrent ton torse et je te fais lentement te relever. Ton corps est collé au mien. Tu tournes la tête et me caresses le visage en m’embrassant. Je te mordille le lobe de l’oreille avant de chuchoter :
« – Tu as l’air d’aimer, ma belle petite pute… »
Tu hoches la tête, incapable de répondre et pousses un long soupir en me caressant les cheveux alors que j’embrasse le creux de ton cou et te masse la poitrine. Ma pénétration s’est faite plus douce mais plus profonde, tu savoures chaque centimètre de ma hampe qui entre et sort de toi. Tu sens mon sexe vibrer en toi et tu murmures :
« – Remplis moi le cul, je veux sentir ton sperme. »
Je ne réponds pas, j’en suis à mon tour incapable, je me contente de donner de violents coups de rein, tentant vainement de retenir le raz-de-marée que je sens monter dans ma verge. C’est à mon tour de répéter encore et encore la même phrase ‘Tu es belle. Une belle salope avec un cul délicieux. Je vais te remplir.’ Tu te contentes de sourire et de répondre ‘Oui, je suis ta salope et je n’attends que ça…’ en savourant la sensation de mon membre qui te dilate l’anus, de mes mains sur ton corps, de mon souffle dans ton cou. Tu sens soudain que je me tends, que je donne un coup plus violent que les autres. Tu pousses un petit cri puis un soupir d’aise alors que ma semence gicle en toi. Nous nous embrassons, nous dévorons l’un l’autre.

Enfin je reprends un peu mes esprits et demande en souriant :
« – Tu as aimé mon cadeau ? »
Tu souris en mélangeant ta langue à la mienne :
« – Umm… Oui, c’était délicieux… »
Je mordille ton téton et dis :
« – Pourquoi était ? Il n’est pas encore fini… »
Tu me dévores des yeux, ils pétillent de désir :
« – Tu crois ? »
« – Oh oui, j’en suis même sûr. Et pas que pour une fois… »
« – Des promesses, toujours des promesses… »
« – Tu ne me crois pas ? Je te parie que tu voudras arrêter parce que tu auras trop mal au cul avant que je ne puisse plus t’enculer… »
Tu me regardes de nouveau, souris puis dis :
« – Pari tenu. »
« – Et qu’est-ce que je gagne ? »
« – Le droit de continuer à me sodomiser malgré tout… Et moi je gagne le droit de te sucer pour te remettre en forme. »
« – Ok… »
Nous nous enlaçons et je sens que mon sexe est déjà prêt à te pénétrer alors que tu le caresses délicatement. Je t’embrasse et dis :
« – Deuxième round… »
Ta seule réponse et de te rouler sur le ventre et de m’adresser un regard torride. Je te claque la fesse puis l’embrasse et me place au dessus de toi, le gland sur ta rondelle. Je te demande dans un soupir :
« – Prête ? »
« – Pour ta queue ? Toujours ! »
Tu pousses un cri de jouissance alors que je t’ouvre à nouveau le cul …

Proposée par Talis Cat

Laisser un commentaire